Search 
Sunday, June 26, 2022 ..:: Les disciplines » La Psychologie ::..   Login

 

 

La psychologie

 

 

L’intervention psychologique
 
Suite à la lésion cérébrale ou à l’atteinte neurologique, différents troubles psychiques peuvent se manifester comme l’anxiété, la dépression, la labilité émotionnelle, la perte d’estime de soi, le sentiment d’isolement, un défaut d’initiative ou de motivation, des troubles du sommeil ou du comportement, etc.
 
Ces troubles affectifs, comportementaux et de l’humeur représentent, au-delà des difficultés physiques et cognitives, des facteurs influençant le processus de rééducation et de réinsertion socio-professionnelle. Ces différents troubles peuvent varier en fonction du contexte (événements, environnement) dont l’impact est d’autant plus fort que l’équilibre du patient est fragile.
 
La lésion cérébrale et l’atteinte neurologique entraînent également un bouleversement familial : la famille a besoin d’informations, doit faire face à des difficultés organisationnelles, administratives, financières mais aussi affectives et est à la recherche de perspective pour l’avenir.
 
Quel est le rôle du psychologue ?
 
q       Identifier l’éventuelle présence d’un des troubles ou d’une difficulté liée à la lésion cérébrale ou à l’atteinte neurologique, à la personnalité ou à l’histoire du patient ou de sa famille et déterminer quelles en sont les conséquences pour le patient et l’entourage.
q       Cheminer avec le patient et ses proches, en ouvrant des espaces de parole ou d’expression qui permettent de partager les difficultés, les souffrances, les différentes attentes de chacun mais aussi les progrès et les réussites.
q       Rechercher ensemble les mécanismes qui stimulent ou freinent le processus de réadaptation, initier et accompagner le travail de reconstruction de la confiance en soi, malgré un éventuel handicap, et construire ensemble des pistes pour l’avenir en mobilisant les ressources du patient et de son entourage.
 
En étroite collaboration avec l’équipe thérapeutique mais aussi lorsque les difficultés physiques, cognitives ou langagières s’estompent ou se stabilisent, le psychologue pourra soutenir le patient dans ses projets et ses  démarches de réinsertion. Par ailleurs, si des séquelles s’inscrivent de façon plus définitive, il pourra accompagner le patient et son entourage dans le processus de deuil des capacités et du mode de vie d’autrefois et favoriser l’élaboration de projets réalistes.
 
Comment le psychologue accompagne-t-il le patient et l’entourage?
 
o       Des entretiens individuels sont proposés aux patients et permettent de clarifier la situation et d’établir le mode d’accompagnement psychologique.
o       Des séances avec la famille peuvent également s’organiser afin que chacun puisse exprimer son vécu émotionnel, partager les difficultés et mettre en place une dynamique satisfaisante pour faire face aux différentes situations de vie.
 

Ces rencontres psychothérapeutiques s'inscrivent donc dans un processus où patients et familles sont reconnus dans leur dynamique spécifique en tenant compte des difficultés mais aussi de la richesse des singularités individuelles, des différentes motivations, de la pluralité des systèmes en présence (familial, médical, professionnel, occupationnel,…), et de la multiplicité des voies possibles pour parvenir à un nouvel équilibre.

Votre psychologue : 

 

Tél : 02/555.66.54

 

 

 
 
 
 
 
 

 

Retour

Copyright 2007 by My Website   Terms Of Use  Privacy Statement
DotNetNuke® is copyright 2002-2022 by DotNetNuke Corporation